48h pour lutter contre une pollution maritime

Durant deux jours, les acteurs de la lutte contre la pollution maritime ont travaillé autour d’un exercice POLMAR de grande ampleur au large de La Réunion.

Dans le cadre du dispositif ORSEC maritime, le capitaine de vaisseau Bruno Sciascia, commandant la zone maritime sud océan Indien, a organisé un exercice majeur qui s’est déroulé hier et aujourd’hui au large de notre île, en deux volets : l’assistance à un navire en difficulté (ANED) et la lutte contre une pollution maritime (POLMAR).

« Construit sur une thématique de collision entre un palangrier et un pétrolier, cet exercice a mobilisé les principaux acteurs locaux du domaine (environ 100 participants) sur des thématiques variées de la gestion de crise maritime », expliquent les Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) dans un communiqué.

48h pour lutter contre une pollution maritime © ADC Audrey / FAZSOI

Préparé en étroite relation avec la préfecture de La Réunion et l’ensemble des services de l’État, cet exercice a permis de remplir trois objectifs majeurs :

  • préparer les équipes gestion d’incident (CROSS Réunion/EMIA FAZSOI) et de crise (centre opérationnel de la préfecture) au traitement d’un évènement de mer majeur
  • améliorer la prise en compte de la gestion de l’interface terre – mer dans ce type d’incident
  • entraîner les acteurs de la lutte contre une pollution maritime
48h pour lutter contre une pollution maritime © Sirpa Marine

Au niveau opérationnel, la journée du 18 décembre a été marquée par l’hélitreuillage d’une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) par l’hélicoptère Panther (36F) à bord du BSAOM (bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer) Champlain engagé comme navire plastron. Un inspecteur de la sécurité des navires, un pilote maritime et un marin de la base navale Port-des-Galets ont ainsi pu réaliser un premier bilan des dégâts occasionnés sur la coque et les soutes du navire.

Enfin, la journée du 19 décembre a été consacrée à la mise en œuvre du matériel antipollution de la base navale à partir du BSAOM Champlain (simulation d’une nappe par du son de riz, confinement puis récupération) », devant les autorités embarquées, le préfet de la Réunion Jacques Billant, le COMSUP FAZSOI le général Yves Métayer, et le capitaine de vaisseau Bruno Sciascia, commandant de la zone maritime. //VK (avec communiqué des FAZSOI – photos © SIRPA Marine, BSAOM Champlain et ADJ Audrey / FAZSOI)

Partagez
  • 74
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    78
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2020 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?