Port d’arme prohibé lors d’un contrôle routier

Excès de vitesse, port d’arme prohibé, alcoolémie au volant, conduite sous stupéfiants… les automobilistes en infraction n’ont pas échappé aux contrôles routiers menés par les différentes unités de gendarmerie depuis vendredi.

Ciblant l’inattention et les fautes de comportement des usagers de la route, les militaires de la Brigade motorisée de Saint-Benoît ont procédé à un contrôle des flux sur la RN2, secteur de Bras-Canot (Saint-Benoît) vendredi après-midi, 48h après un premier contrôle dans le même secteur, au-cours duquel 27 infractions avaient été constatées.

« Le constat des infractions relevées est de nouveau accablant et le message de prudence, prôné par les forces de l’ordre sur ce secteur pourtant connu comme accidentogène, ne semble pourtant pas encore passé », constate le Centre d’opérations et de renseignements de la gendarmerie. « C’est donc de nouveau 21 automobilistes qui ont été verbalisés pour usage du téléphone au volant et 3 autres pour défaut de port de la ceinture de sécurité. Parmi ces 24 personnes contrôlées et verbalisées, 3 cumulaient des infractions connexes ».

Port d’arme prohibé

Et le week-end ne faisait que commencer. Les contrôles nocturnes, dans la nuit de samedi à dimanche, ont également apporté leur lot d’infractions routières. « La Compagnie de gendarmerie de Saint-Benoît, appuyée des effectifs et les moyens des BMo de Saint-Benoît et Saint-Paul, a procédé à un important contrôle routier sur le secteur de la RN2 (Saint-Benoît, Beaulieu, Beauvallon et Bourbier les Bas), dans les deux sens de circulation. 78 infractions ont été constatées et relevées, soit : 56 excès de vitesse, 8 alcoolémies dont 4 délictuelles, 2 conduites sous stupéfiants, 3 défauts de permis de conduire, 2 non port de la ceinture de sécurité, 1 défaut d’assurance, 2 défauts de contrôle technique, 1 pneu lisse et 1 port d’arme prohibé… Parmi les contrevenants deux se sont fait particulièrement remarquer, en se faisant intercepter à des vitesses de 173 km/h et 180km/h ».

Du côté de Saint-Leu, toujours dans la nuit de samedi à dimanche, les militaires de la BMo de la Rivière Saint-Louis ont ciblé les conduites addictives. « 18 infractions, dont 12 alcoolémies et 5 conduites sous stupéfiants ont été relevées. 1 refus de se soumettre au dépistage a également été constaté, tout en remarquant que 5 contrevenants cumulaient les infractions de conduite sous l’empire d’un état alcoolique doublé d’une conduite sous stupéfiants ».

14 infractions sur les « retours pique-nique »

Enfin, dans la journée de dimanche, ce sont les « retours pique-nique » sudistes qui se sont trouvés dans le collimateur des gendarmes. « La compagnie de Saint-Pierre et la BMo de la Rivière Saint-Louis ont mis en place un contrôle routier en vue de sécuriser les axes. 14 infractions, dont 4 alcoolémies et 3 conduites sous stupéfiants, 1 non port de ceinture de sécurité, 1 téléphone, 1 défaut de permis de conduire, 1 défaut d’assurance, 1 défaut de contrôle technique, 1 pneu lisse et 1 non homologation d’échappement ont été relevées ».  //VK (photo d’illustration © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Partagez
  • 93
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    96
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?