8 à 11 phénomènes cycloniques attendus

Jacques Billant, préfet de La Réunion, et Emmanuel Cloppet, directeur de Météo France Réunion, ont présenté lundi l’ouverture de la saison cyclonique, ainsi que les phénomènes cycloniques attendus pour la saison à venir.

« Le lancement de la saison cyclonique a deux objectifs principaux », explique la préfecture de La Réunion dans un communiqué : « la préparation et la mobilisation des services concourant à la gestion de crise, pour s’assurer que leur organisation permettra, le cas échéant, d’assumer leurs missions essentielles, et la sensibilisation de la population en rappelant les conduites à tenir en fonction des différents niveaux d’alerte ».

8 à 11 phénomènes cycloniques attendus

Chaque année, en ouverture « officielle » de saison, les autorités convient donc la presse à une présentation du dispositif ORSEC Cyclone et des prévisions de Météo France. Pour cette saison 2019/2020, et après la création de l’alerte « violette » la saison dernière, pas de gros changement dans le dispositif ORSEC. Comme en 2018, les alertes météorologiques (événement météorologique dangereux, ex : forte pluie, fort vent, etc) ne doivent plus se superposer au dispositif ORSEC Cyclone (même si l’année dernière en décembre pour CILIDA, ce fut un vœu pieu…) et le facteur pluie est intégré aux niveaux d’alertes. Le système d’alertes reste départemental.

Pour 2019/2020, La Réunion devrait être concernée, selon les prévisions de Météo France, par 8 à 11 phénomènes cycloniques (tempêtes et cyclones, normale à 10) dont 4 à 7 deviendront cyclones tropicaux (normale à 5). Avec un démarrage tardif, puisqu’aucun phénomène n’a encore été enregistré « alors qu’une année sur deux en moyenne, la première tempête tropicale se forme avant le 15 novembre ».

Pour rappel :

En pré-alerte jaune, on se tient informé, on vérifie les numéros d’urgence et des centres d’hébergement, on vérifie si les fermetures des habitations sont opérationnelles et on vérifie son stock de piles, de nourriture et d’eau.

En alerte orange, on se tient informé, on fait ses dernières provisions, on prépare son habitation, on met les animaux à l’abri, on se prépare à une évacuation éventuelle et on évite de sortir si les conditions sont trop dégradées.

En alerte rouge, la consigne reste le confinement de la population (préavis de 3 heures pour rejoindre son habitation), tandis que les services de secours peuvent bien évidemment et dans la mesure du possible, être amenés à circuler.

En alerte violette (dernier niveau), on est face à un danger imminent, un cyclone majeur (vent > à 200 km/h), la consigne est : confinement pour tout le monde sans exception (cette alerte, en vigueur depuis l’année dernière, n’a pas encore été déclenchée).

En phase de sauvegarde bleue, on se tient informé et on reste prudent dans ses déplacements (qu’on limite au strict nécessaire).

Vous pouvez télécharger la plaquette d’information complète ici. //VK (photo d’archive © Valérie Koch – Tous droits réservés)

8 à 11 phénomènes cycloniques attendus
Partagez
  • 9
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?