CRIMARIO : exercice de gestion de crise

Le projet européen CRIMARIO a organisé un exercice sur le thème du trafic de drogue par voie maritime, et qui a impliqué trois groupes de joueurs : les agences maritimes de Maurice et les deux centres maritimes régionaux (CRCO Mahé, CRFIM Antanarivo).

« Olivier Bézier, responsable de la composante formation et renforcement des capacités de CRIMARIO, a organisé et conduit du 26 au 30 août un exercice de poste de commandement (CPX) avec pour thème un trafic de drogue par voie maritime. Cet exercice de gestion de crise a été conçu principalement pour Maurice avec la participation du CRFIM à Antananarivo (Madagascar) et du CRCO à Mahé (Seychelles). Les équipes ont échangé des informations et élaboré un plan d’action pour répondre à ce cas de police en mer, en utilisant IORIS comme principal outil de communication », explique CRIMARIO dans un communiqué.

EU CRIMARIO, pour European Critical Maritime Routes Indian Ocean, s’inscrit dans le programme Critical Maritime Routes qui vise à sécuriser les grandes routes maritimes dans le golf de Guinée, en Afrique de l’Ouest, de l’Est et dans l’océan Indien. CRIMARIO est en charge de renforcer « la sécurité maritime dans l’ensemble de l’Océan indien en appuyant les pays côtiers dans le développement de la connaissance de la situation maritime. Cette connaissance résulte du partage et de la fusion de données provenant de diverses sources, afin de mieux connaître ce qui passe en mer. En retour, une connaissance exhaustive et constante de la situation maritime donne la capacité aux divers intervenants d’améliorer la sûreté, la sécurité et de protéger l’environnement maritime et marin ».

CRIMARIO a déployé une cellule d’animation au sein du CRCO des Seychelles, et l’exercice a été piloté depuis l’état-major des garde-côtes de Maurice. La journée du 26 a été consacrée aux briefings et à la finalisation des préparatifs, puis la phase active de l’exercice s’est déroulée les 27 et 28 août. Pendant ces deux jours, « les trois équipes ont agi comme elles le feraient dans une situation réelle de trafic de drogue ; elles ont partagé des messages et des rapports sur les navires, dressé une liste des suspects et mis au point un plan coordonné d’action qui a conduit à l’interception (simulée) d’un navire en mer par un patrouilleur mauricien et des investigations à terre par la brigades des stups (ADSU) et les douanes, avec le support des Affaires Maritimes. Un exercice pratique de contrôle de navire a été conduit dans le port de Port-Louis avec l’équipage du patrouilleur CGS Valiant ».

Cet exercice, le deuxième de cette ampleur conduit par CRIMARIO, vise à dynamiser la coordination et la coopération inter-administrations autour de procédures communes. « Dans le cas des centres régionaux récemment installés, il contribue à élaborer leur doctrine et leurs instructions permanentes (SOP). Olivier Bézier a chaleureusement remercié le capitaine de vaisseau Manu, commandant le Corps des Garde-Côtes de Maurice qui a hébergé la direction de l’exercice et fourni des prestations logistiques très appréciées. En conclusion, CRIMARIO continue de soutenir les efforts des deux centres maritimes régionaux et des centres nationaux inter-administrations pour développer leur pleine capacité opérationnelle ».

Le prochain exercice de ce type et de cette ampleur prévu dans la zone océan Indien sera Cutlass Express, dirigé par l’US NAVAF. « Cette fois, CRIMARIO intègrera la cellule d’animation et l’ensemble des participants utilisera IORIS, qui est une plateforme web initiée par CRIMARIO pour la région, et conçue pour partager l’information et gérer tout incident en mer. Elle est déjà utilisée par les administrations maritimes de 5 pays de l’océan Indien occidental ». //VK (avec communiqué – Photo : patrouilleur CGS Valiant © CRIMARIO)

Partagez
  • 6
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Shares
2 Commentaires
  1. […] Indien dans le cadre du programme MASE », qui sont à la manœuvre avec IORIS, conçue par le projet européen CRIMARIO (critical maritime routes Indian ocean). La plateforme d’échanges d’informations et de […]

  2. […] les officiers de liaison internationaux, des watchstanders des Centres régionaux (CRFIM et CRCO) et un représentant des Forces Navales européennes (EUNAVFOR) ont planché ensemble autour […]

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?