Insécurité routière : 16 permis retirés

Un week-end bien chargé pour les motocyclistes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR), qui ont relevé 126 infractions et retiré 16 permis. Et vendredi déjà, une moto avait été confisquée.

Le bilan de la lutte contre l’insécurité routière conduite par les motocyclistes de l’EDSR de permanence ce week-end révèle 126 infractions dont 118 génératrices d’accidents graves, et 16 permis de conduire retirés.

  • 34 conduites sous l’emprise de l’alcool dont 15 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg par litre d’air expiré). un automobiliste contrôlé avec un taux de 0.64 mg/litre
  • 2 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants
  • 10 excès de vitesse avec interception; et 55 enregistrés par l’appareil contrôle sanction automatisé installé à bord véhicule sillonnant les routes de l’île
  • 3 conduite sans permis ou avec permis annulé, suspendu
  • 3 défauts d’assurance
  • 7 infractions aux règles de priorité
  • 3 usages du téléphone en conduisant
  • 4 non-port de ceinture
  • 1 non port de casque

Les motocyclistes de l’EDSR, renforcés par 6 réservistes et 6 gendarmes mobiles ont mené de 4h30 à 7h30, une opération de contrôle de conduites addictives à proximité des discothèques de Saint-Gilles. Le bilan est édifiant puisque par moins de 32 conduites sous emprise de l’alcool ont été constatées dont 15 délictuelles. Parmi les conducteurs, trois se trouvaient en état de récidive légale, dont 1 titulaire du permis de conduire depuis moins de deux ans. Un scootériste contrôlé avec un taux de 0.57 mgl pilotait sa machine sans être assuré. Son deux-roues a été confisqué. Par ailleurs, un défaut de permis et un défaut d’assurance ont été relevés lors de ce service.
Les gendarmes de Saint Louis ont contrôlé pour leur part, de 5 à 9 heures, les usagers alcoolisés dans leur commune. Six usagers ont été dépistés positifs à l’alcool dont 3 délits. Un des protagoniste circulait sans permis.

Enfin, vendredi au cours d’un service de contrôle de la vitesse effectué sur un axe particulièrement accidentogène de la RN 2 à Bras-Panon, les motocyclistes de la Bmo de Saint-Benoît ont enregistré une motocyclette de grosse cylindrée à la vitesse de 174 km/h au lieu des 110 autorisés. Le pilote pressé de rentrer chez lui, s’est vu retirer son permis de conduire sur le champ et devra répondre de ses actes devant la justice très prochainement. Sa machine a été confisquée. //VK (avec les communiqués de l’EDSR – photo © EDSR)

Partagez
  • 2
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?