Encore un boutre en feu aux Seychelles

Fin février, les gardes-côtes seychellois remorquaient un boutre iranien soupçonné de trafic illégal dans les eaux territoriales, lorsque d’un incendie s’est déclaré à son bord.

C’est la deuxième affaire de ce type en moins d’un an. Vendredi 22 février dernier, grâce à une opération conjointe avec l’armée de l’air des SPDF (Forces de défense des Seychelles) et le Centre national de coordination et de partage d’informations, les gardes-côtes des Seychelles interceptaient un boutre iranien soupçonné de trafic illégal dans les eaux territoriales de l’archipel.

Alors qu’ils se dirigeaient vers Mahé après avoir pris le boutre et ses treize occupants en remorque, un incendie s’est déclaré à bord de l’embarcation interceptée. Trois Iraniens ont été hospitalisés pour des brûlures lors de l’incendie, peut-on lire sur le site de Seychelles News Agency. Une enquête a été ouverte, et devra déterminer si l’incendie était volontaire à des fins de dissimulation. //VK (photo d’archives © Seychelles News Agency)

Partagez
  • 6
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?