L’expertise de la gendarmerie cynophile aux Seychelles

Dans le cadre d’un partenariat avec l’ONUDC (Office des Nations-unies contre la Drogue et le Crime), un expert du Centre national d’instruction cynophile de la gendarmerie (CNICG) était en mission aux Seychelles en fin d’année dernière.

Objectif pour l’expert de la gendarmerie cynophile : « évaluer avec les autorités locales les évolutions possibles dans l’utilisation des chiens dans le domaine de la sécurité », indique l’ambassade de France à Victoria (Seychelles). Des échanges se sont déroulés en ce sens avec les équipes cynophiles seychelloises de la police, du bureau anti-drogue (Anti-Narcotics Bureau) et du service pénitentiaire. Plus d’infos à retrouver sur le site de l’ambassade de France.

L'expertise des gendarmes cynophiles aux Seychelles © Valérie Koch - Tous droits réservés

Pour rappel, le CNICG de Gramat abrite le Groupe national d’investigation cynophile (GNIC), dont trois équipes avaient été dépêchées à La Réunion en octobre 2017 à l’occasion des recherches engagées dans la disparition du gendarme mobile Mathieu Caizergues. //VK (photos d’archives © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Partagez
  • 25
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?