Restaurants pédagogiques et oiseaux emblématiques

Connaissez-vous le Paille-en-queue et le Papangue ? Outre le fait d’être les noms des deux restaurants pédagogiques du RSMA de La Réunion, il s’agit d’oiseaux emblématiques et protégés de La Réunion.

Dans le monde militaire réunionnais, les noms Paille-en-queue et Papangue évoquent les deux restaurants pédagogiques du Régiment du Service Militaire Adapté de la Réunion, le premier au cœur au Quartier Ailleret à Saint-Denis, qui jouxte la caserne Lambert des FAZSOI (Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien). Et le second installé au Quartier Suacot, à Terre Sainte Saint-Pierre.

Ces deux établissements, essentiellement fréquentés par du personnel militaire (et invités), sont les restaurants d’application exploités dans le cadre de la filière des métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation proposée par le RSMA-R (parmi de nombreuses autres filières). Les formations d’agent de restauration, de garçon ou serveuse de restaurant et de personnel d’étage rattachées à cette filière sont assurées par les compagnies de formation professionnelles (CFP) du régiment.

Restaurants pédagogiques et oiseaux emblématiques - Paille-en-queue © Valérie Koch - Tous droits réservésMais le paille-en-queue et le papangue sont aussi, et d’abord, deux oiseaux emblématiques et protégés de La Réunion. Le paille-en-queue à brins blancs, oiseau marin que l’on rencontre fréquemment le long des côtes et qui remonte jusque dans les ravines (ils nichent essentiellement en falaise ou dans des trous rocheux) est une des trois sous-espèces de Phaethon présentes dans l’océan Indien. Il est indigène de l’île, c’est-à-dire non introduit par l’homme mais ses propres moyens, et classé parmi les espèces protégées à La Réunion.

Restaurants pédagogiques et oiseaux emblématiques - Papangue © Valérie Koch - Tous droits réservésLe papangue, de son nom vernaculaire Busard de Maillard, quant à lui, est le seul rapace de La Réunion. Il peut mesurer jusqu’à un mètre d’envergure et le mâle se distingue de la femelle par un plumage noir et blanc sous le ventre (brun et uniforme pour la femelle). On peut l’observer depuis le littoral et jusqu’à environ 2000m d’altitude, chassant au-dessus des champs de cannes et remontant les ravines. Il est endémique de l’île, c’est-à-dire qu’il n’existe nulle part ailleurs. Il fait lui aussi partie des espèces protégées à La Réunion et classées « En danger » par l’IUCN, car sa population reste menacée. //VK (photos © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Partagez
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2019 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?