L’EDSR sensibilise au respect des 80 km/h

Trois unités de l’Escadron départemental de sécurité routière ont conduit, cet après-midi, des opérations de sensibilisation à l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation ramenant à 80 km/h la limitation de vitesse sur le réseau bidirectionnel hors agglomération.

Ces opérations d’alternatives aux poursuites étaient destinées à sensibiliser les usagers de la route à l’entrée en vigueur des 80 km/h sur certaines portions du réseau routier, et les usagers dont la vitesse retenue était comprise entre 86 et 105 km/h ont reçu un rappel à la loi via un fascicule engageant au respect de la réglementation, tandis que les excès de vitesse supérieurs à la marge de 25 km/h ont été traités conformément au code de la route.

L’EDSR livre le bilan de l’opération :
– sur le contrôle de la Plaine-des-Palmistes, en bordure de la RN 3, les militaires de la BMO Saint-Benoît ont contrôlé 12 véhicules en excès de vitesse. 11 étaient dans la fourchette de l’alternative aux poursuites et 10 se sont vus remettre le fascicule de sensibilisation édité par la Sécurité Routière. Le 11e automobiliste circulait sans être titulaire du permis de conduire et devra répondre de ce délit devant la justice. Le dernier usager a fait l’objet d’un procès-verbal, sa vitesse enregistrée étant de 110 km/h.
– dans l’Ouest, le dispositif de la BMO de Saint-Paul au niveau de La Saline-les-Bains a été interrompu partiellement par le besoin d’intervention des militaires sur un accident de la circulation impliquant un jeune piéton et un véhicule de transport en commun circulant à vide. Heureusement cet accident est sans gravité. Les deux militaires restant disponibles ont relevé trois infractions entrant sous le coup de l’alternative aux poursuites et trois autres procès verbaux pour :
– conduite après usage de stupéfiants
– non-port de la ceinture de sécurité
– non-port des gants à cyclomoteur

Enfin, les militaires de la BMO Rivière Saint-Louis, au niveau du Gol sur le D11, n’ont pas relevé d’excès de vitesse. Ils ont alors transformé leur service en une simple distribution d’une centaine de flyers de sensibilisation aux usagers de passage. Au bilan, ce sont donc 13 alternatives aux poursuite, 1 excès de vitesse constaté et quatre autres infractions.

L’EDSR poursuivra ses contrôles de vitesse comme il faisait jusqu’à présent en ciblant principalement les zones réputées accidentogènes, quelle que soit la vitesse maximale autorisée. //VK (photo d’illustration © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Partagez
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account