Clap de fin pour PAPANGUE 2018

L’exercice PAPANGUE 2018 a pris fin mercredi, après une semaine d’exercices intenses visant à entraîner la collaboration interalliée et interarmées des pays de la ZSOI sur le thème de l’évacuation de ressortissants (civils français et étrangers).

Les Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) ont organisé l’exercice international et interarmées PAPANGUE 2018 du 13 au 18 avril. La précédente édition réunionnaise s’était déroulée en 2014. Déploiement de moyens militaires terriens, aériens et navals, de Madagascar, de l’île Maurice, des Comores et des Seychelles, PAPANGUE 2018 prenait place à la fois à La Réunion et à Madagascar (Diego Suarez), où le groupe GCP du 2e RPIMa a été projeté 24 heures par le C160 des FFDJ afin de rapatrier des ressortissants.

Clap de fin pour PAPANGUE 2018 © Marine Nationale - Tous droits réservésÀ La Réunion, la Marine Nationale avait engagé la frégate de surveillance Nivôse et malgré la houle qui s’était invitée au programme, des exercices d’évolution se sont déroulés en baie de Saint-Paul aux côtés des patrouilleurs déployés par les gardes-côtes mauriciens et les forces navales seychelloises. Les RESEVAC programmés avec les moyens nautiques n’ont malheureusement pas pu être déroulés, toujours eu égard à l’état de la mer.

Clap de fin pour PAPANGUE 2018 © CC1 Cyril/2e RPIMa - Tous droits réservésPour autant, les missions de rassemblement des ressortissants et leur acheminement sur les points d’évacuation aériens par les convois du TC2 du 2e RPIMa se sont déroulés comme prévus, et les deux CASA de l’ET50 Réunion ont effectués plusieurs rotations afin de transférer les populations (jouées par des plastrons civils et militaires) en lieu sûr. Deux avions Dorniers (un mauricien et un seychellois) étaient également déployés pour des missions de renseignement et de patrouilles, tandis qu’un hélicoptère DHRUV de la Mauritius Police Force était positionné en soutien des opérations de transport de troupes.

Clap de fin pour PAPANGUE 2018 © CC1 Cyril/2e RPIMa - Tous droits réservésDe leur côté, les commandos de la SCAE, mis en place par la mer, par la terre et par les airs se sont infiltrés, ont renseigné, puis exfiltrés les otages tandis que les Requins de la 1ère CIE, travaillant en étroite collaboration avec les militaires malgaches, mauriciens, seychellois et comoriens, faisaient face à des accrochages sur leurs progressions. Enfin, tandis que les éléments de la SAR (1ère CIE) escortaient les autorités vers les négociateurs « ennemis » (les ennemis étant joués tout au long de l’exercice par les réservistes de la 2e CIE, la Bourbon), la 1ère prenait d’assaut le camp des rebelles avec l’appui des forces malgaches, mettant ainsi un terme aux exactions.

Clap de fin pour PAPANGUE 2018 © CC1 Cyril/2e RPIMa - Tous droits réservésPour conclure, une matinée récapitulative a été jouée mercredi sur la zone de saut Samwest l’Étang-Salé devant les autorités militaires, et une cérémonie de clôture rassemblant les chefs d’état-majors français et étrangers, ainsi que des détachements des forces armées des cinq pays représentés, s’est déroulée au Détachement Air 181. //VK (photos © CC1 Cyril/2e RPIMa – Tous droits réservés)

Partagez
  • 146
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    146
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account