Sur les routes : week-end Pascal délictueux

ACTUALISATION 4/4/2018, 18h :

« Le 04/04/2018 au matin, après plus de 38 heures  de garde à vue, le conducteur de 32 ans interpellé lundi 02 avril à 17h30 à Bras-Panon par les motocyclistes de Saint-Benoît a été jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. L’intéressé, multi-récidiviste des faits de conduite sous l’emprise de l’alcool et sans permis de conduire, avait à nouveau été interpellé au volant d’un véhicule automobile toujours sous le coup de l’annulation de son permis de conduire, sans assurance et avec un taux d’alcoolémie de 0,88 mg/l’air. De surcroît, une interdiction de conduire tout véhicule à moteur lui avait été notifiée au cours d’un précédent jugement.

Le tribunal a retenu tous les chefs d’accusation évoqués et a condamné le prévenu à 18 mois d’emprisonnement et 1000 euros d’amende avec délivrance de mandat de dépôt. L’intéressé passera donc sa première nuit en prison dès ce soir ! » (communiqué de l’EDSR)


Beaucoup, trop, de taux d’alcoolémie délictueux et autres infractions à la sécurité routière ont été relevés par les unités territoriales et motocyclistes de l’EDSR en ce week-end Pascal prolongé.

Les contrôles de sécurité routière mis en place par la gendarmerie de La Réunion pour les trois jours du week-end Pascal ont été nombreux, de jour comme de nuit, et témoignent de beaucoup trop de conduites en état d’ébriété, génératrices d’accidents. Le bilan ci-dessous, par le CEN Laurent, commandant l’Escadron départemental de Sécurité Routière :

« Les motards de l’EDSR ont relevé 78 infractions graves génératrices d’accidents (règles priorités, équipements sécurité usage téléphones et distracteurs) : 18 rétention de permis effectuées.
– 33 alcoolémies dont 18 délictuelles ont été constatées soit des automobilistes circulant avec des taux compris entre 0.40 mgL d’air et 0,88 pour le taux le plus élevé. À Bras-Panon, un conducteur de 32 ans, multirécidiviste, a été contrôlé avec ce taux de0,88 mg/litre d’air alors qu’il circulait malgré l’annulation de son permis et l’interdiction de conduire tout véhicule à moteur. Il a été placé en garde à vue dans l’attente de la décision judiciaire.
– 2 conduites sous l’emprise de stupéfiants dont un jeune conducteur.
– 36 dépassements de la vitesse avec interception ont été relevés, dont cet automobiliste qui circulait à 138 km/h (vitesse enregistrée) pour une limitation à 90 km/h sur la route des Tamarins au volant de son coupé. Lui aussi est reparti à la place du passager après avoir remis son permis de conduire au gendarme verbalisateur. Au cours du week-end, 51 photos ont été enregistrées par les radars embarqués qui ont aussi été déployés.
– 7 autres infractions génératrices d’accidents ont été relevées au cours de ces patrouilles.

Sur les routes : week-end Pascal délictueux © Valérie Koch - Tous droits réservésNeuf militaires de la compagnie de Saint-Pierre ont conduit une opération anti-addiction dans la nuit de samedi à dimanche au Tampon. Ils ont constaté :
– 3 délits avec des taux de 0,53 à 0,91 mg/litre d’air expiré et un en récidive, refusant de se soumettre aux vérifications. Ce dernier a fait l’objet d’un placement en garde à vue dans l’attente de la décision judiciaire.
– 1 conduite malgré annulation de PC et CEA 0,37 mg/litre d’air

Au bilan des interventions nocturnes des unités territoriales pour des problèmes liés à la circulation routière, l’alcoolémie excessive concerne 9 interventions sur 15, soit plus de la moitié :
– 1 accident corporel grave survenu dans la nuit de samedi à dimanche à Salazie mettant en cause le conducteur d’une camionnette qui présentait des signes d’alcoolisation. Celui-ci est polytraumatisé.
– 2 accidents sur la RN 2 (nuit de dimanche à lundi) : l’un à Sainte-Marie avec 1,14 mg/litre d’air avec des conséquences corporelles et le second à Saint-Benoît provoqué par une circulation en contre-sens. Le conducteur en faute présentait un taux de 0,93 mg/litre d’air. Par chance, les personnes impliquées semblent ne pas être blessées.
– 3 autres accidents matériels avec conducteur alcoolisé ont été recensées, tout comme 3 procédures d’alcoolémies à l’initiative des patrouilles engagées sur des faits de conduites dangereuses (compagnies de Saint-Pierre et Saint-Benoît) ». //VK (photo d’illustration © Valérie Koch – Tous droits réservés)

 

Partagez
  • 5
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account