MOM et renforts à Mayotte

Tandis que des renforts de sécurité sont arrivés à Mayotte en fin de semaine dernière dans un contexte de mouvements contre l’insécurité et de grève générale, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a débarqué à son tour sur l’île aux parfums ce matin.

ACTUALISATION 19h15 : De nouvelles mesures en matière de sécurité et de lutte contre l’immigration clandestine annoncées ce soir par Annick Girardin

  • maintien sur le territoire, jusqu’à la fin de l’année scolaire, des 60 gendarmes supplémentaires (l’EGM arrivé en renfort début mars)
  • pérennisation du demi-escadron de gendarmes mobiles affectés en renfort en 2016
  • création d’une brigade de gendarmerie à Koungou
  • augmentation de 50% des effectifs de la réserve territoriale de la gendarmerie (actuellement 60 réservistes)
  • accélération de l’arrivée de nouveaux renforts (notamment 16 gendarmes d’ici le 1er août pour armer la nouvelle BPDJ)
  • augmentation des crédits du Fonds interministériel de prévention de la délinquance à 330 000 euros, notamment pour faciliter le développement de la vidéo protection et un partenariat dans le cadre de la ZSP en cours de création
  • déploiement de la police du quotidien à Mayotte avec notamment l’arrivée de 20 gendarmes supplémentaires (les 2/3 à partir de 2019)
  • création en mars d’un État-major opérationnel de lutte contre l’immigration clandestine, à terre et en mer, placé sous la direction d’un sous-préfet CEM
  • envoi immédiat d’un patrouilleur de la Marine Nationale pour renforcer les capacités de surveillance en haute mer en attendant l’arrivée des nouveaux intercepteurs (été 2018)
  • engagement et garantie d’une capacité d’intervention H24 en mer par ces moyens renforcés, et grâce à une nouvelle organisation du dispositif de la LCIC
  • accroissement des capacités d’appui aérien (augmentation des rotations d’hélicoptères)
  • création d’un groupe d’enquête inter services contre l’immigration clandestine
  • proposition de nomination d’un OL au MININT comorien (lutte contre les filières)

Les Mahorais, engagés dans un mouvement de grève générale depuis près d’un mois, manifestent leur ras-le-bol face à l’insécurité qui règne sur l’île aux parfums. Dans un communiqué, la préfecture de Mayotte annonçait dès vendredi l’arrivée de renforts portant « à 987 le nombre de forces de l’ordre déployées sur le territoire ».

Objectif : que les élèves et les étudiants puissent effectuer leur rentrée scolaire (ce lundi) en toute sécurité. « Leur mission sur place répond à la demande exprimée par les parents d’élèves et le corps enseignant de sécuriser les établissements et les transports scolaires. C’est l’objectif de ces premiers renforts d’effectifs au titre du plan exceptionnel annoncé. Par ailleurs, un dispositif associant 90 médiateurs de proximité, des gendarmes mobiles, des réservistes de la gendarmerie, des équipes mobiles de sécurité, des assistants d’éducation et du personnel du service civique est en cours de déploiement ».

Et c’est dans ce cadre que la ministre des Outre-mer Annick Girardin est arrivée à son tour sur l’île ce matin, accompagnée d’une délégation avec notamment le sénateur de Mayotte Thani Mohamed Soilihi, le maire de Sada Anchya Bamana, le GCA Lambert Lucas, commandant la gendarmerie Outre-mer et l’ancien préfet de Mayotte Jean-Jacques Brot, comme le souligne Mayotte La 1ère.

Cette visite vise à « concrétiser sur le terrain la proposition de dialogue du Gouvernement, alors qu’un grand nombre d’élus ont manifesté leur volonté de s’inscrire dans cette démarche ». Ce sera l’occasion, pour la ministre, de proposer « à l’ensemble de ses interlocuteurs une méthode, un calendrier, et les principaux axes d’un travail de fond indispensable pour l’avenir de Mayotte ». //VK (photos © Préfecture de Mayotte)

Partagez
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter hebdomadaire de FAGERS

* requis

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account