Hommage aux morts de la gendarmerie

Ce matin, la gendarmerie de La Réunion a rendu hommage aux huit gendarmes morts en service en 2017, à travers la traditionnelle cérémonie du 16 février à la caserne Vérines.

Le 16 février est la date anniversaire de la promulgation de la loi de 1791 portant création de la gendarmerie nationale. Cette date a été retenue par le ministre de la défense en 1983 pour rendre un hommage solennel aux militaires de la gendarmerie nationale victimes de leur devoir.

« Placée sous le signe du recueillement et du souvenir, cette cérémonie annuelle organisée dans chaque département, est l’occasion de rassembler, autour des militaires d’active, les personnels civils, les retraités, les réservistes et les principales autorités avec lesquelles la gendarmerie est quotidiennement en relation », souligne la gendarmerie de La Réunion.

Autour du général de brigade Xavier Ducept, commandant la gendarmerie de La Réunion, le général de brigade Eric Vidaud, commandant les Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien, le directeur départemental de la sécurité publique, Jean-François Lebon, et le préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, présidant la cérémonie et qui a prononcé le message d’hommage du ministre de l’intérieur Gérard Collomb.

Extrait : « Ils s’appelaient Jean-François, Frédéric, Jérôme, Éric, Frédéric, Jean-François, encore, Bernard et Nathan. Ils avaient entre 19 et 54 ans et s’étaient illustrés dans les brigades de l’Eure-et-Loir, de la Nièvre, des Vosges, de l’Essonne, de l’Aisne, du Val-de-Marne, du Val-d’Oise et du Tarn où ils étaient alors en fonction.

8 gendarmes, 8 enfants de la République, qui, comme chacune et chacun d’entre vous, avaient fait le choix de servir les Français, de servir notre pays, de servir notre Nation.

8 gendarmes, 8 enfants de la République qui, comme chacune et chacun d’entre vous, étaient prêts à donner leur vie pour sauver celle des autres – en métropole, en Outre-Mer ou sur les théâtres extérieurs.

Gendarmes de brigades motorisées et d’escadrons mobiles, gendarmes de brigades de proximité et des transports aériens, gendarmes de pelotons de surveillance et d’intervention : tous incarnaient la Gendarmerie dans sa diversité et dans son excellence.

Jamais, nous n’oublierons leur courage, leur bravoure, leur abnégation.
Jamais nous n’oublierons le dévouement dont ils ont fait preuve.
Jamais nous n’oublierons leur sacrifice patriote ».

Des dépôts de gerbes et un moment de recueillement ont conclu la cérémonie honorant la mémoire de ces gendarmes décédés en service, et soulignant l’engagement des militaires au quotidien, « des hommes et des femmes qui ont le sens du devoir, l’amour de la France, chevillés au corps ». //VK (photos © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Partagez
  • 19
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    21
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account