Exercice anti-terroriste avec l’AGIGN

Le stade olympique Julius Bénard de Saint-Paul a été le cadre d’un exercice de mise en œuvre du plan NOVI sur un scénario anti-terroriste ce matin, avec l’antenne GIGN de La Réunion et l’ensemble des acteurs du secours et de la sécurité publique.

200 plastrons ont participé au test grandeur nature du plan NOVI (NOmbreuses VIctimes) déclenché par la Préfecture ce matin et piloté par l’EMZPCOI, avec un scénario de prise d’otage terroriste dans des bus acheminant du public vers un stade, et repli des terroristes à l’intérieur du stade.

Les différentes brigades et unités de la CGD de Saint-Paul (primo intervenant), opéraient le bouclage de zone et la prise en compte des premières victimes. Les escadrons de gendarmerie mobile actuellement sur l’île arrivaient en renfort ainsi que des éléments des brigades motorisées, tandis que l’alerte était passé à l’antenne GIGN et que l’Écureuil AS350-B2 de la Section Aérienne réalisait un appui aérien.

Exercice anti-terroriste (NOVI) avec l'AGIGN © Valérie Koch - Tous droits réservésLes secours, SAMU et pompiers du SDIS, arrivaient ensuite et mettaient en place les moyens médicaux (et notamment SINUS, le nouveau système de suivi en temps réel des victimes). Après une période de flottement inévitable, la situation se stabilisait et était maîtrisée dès les ordres passés sur le terrain. Les forces d’intervention et acteurs de la crise (AGIGN, CGD, GM, SDIS, SAMU et PN) étaient coordonnées à partir du PCOIS (poste commandement opérations intervention spécialisée) de l’AGIGN, depuis lequel le plan d’intervention était fixé (avec détermination d’un “corridor” d’évacuation des victimes).

Les spécialistes de l’antenne GIGN se mettaient en place avec le soutien des VBRG (véhicules blindés), puis entamaient leur progression en colonnes afin de neutraliser les terroristes réfugiés devant et dans le stade. Enfin, la Police Municipale, et la Police Nationale avec la présence des unités motorisées, de la BAC et du GIPN, apportaient également leur concours, sous l’œil des observateurs et des officiers du COMGENDRE.

Exercice anti-terroriste (NOVI) avec l'AGIGN © Valérie Koch - Tous droits réservésLa dramatique actualité du jour à Manchester (attentat suicide dans un concert) souligne malheureusement la nécessité d’être prêt à toute éventualité, donc de réaliser régulièrement ce type d’exercice. Il permet de travailler la coordination de l’ensemble des forces en présence, depuis les états-majors aux acteurs du secours (SAMU, SDIS, Protection Civile, etc) et de la sécurité publique (gendarmerie, police). //VK (photos © Valérie Koch – Tous droits réservés)

 

Partagez
  • 198
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    198
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?