Immersion au 2e RPIMa #4 : Pic de violence

4e épisode de la série immersion au cœur de la mission “Lambert”, exercice régimentaire du 2e RPIMa : les militaires doivent faire face à un pic de violence.

Focus 1 : Les moyens déployés
Focus 2 : Le contrôle de zone
Focus 3 : Premiers incidents
Focus 4 : Pic de violence
La situation se détériore quelque peu. La population, jusqu’alors plutôt favorable à l’intervention des forces françaises, se retourne contre elles et une manifestation s’organise. Des jeunes en colère décident de marcher vers le camp où l’armée s’est installée (cf 1er épisode).
Immersion au 2e RPIMa, épisode 4 : pic de violence © Valérie Koch - Tous droits réservésEn ville, les premiers postes avancés armés par la SAR et ses P4, sont pris à partie. Les militaires tentent d’apaiser la situation mais les insultes et les reproches pleuvent, et la tension monte. Aux abords du camp Paoli, la 1ère compagnie a renforcé ses effectifs pour en protéger l’accès. Les manifestants débarquent en force et cherchent l’affrontement.
Immersion au 2e RPIMa, épisode 4 : pic de violence © Valérie Koch - Tous droits réservésIls sont maîtrisés et repoussés sans ménagement tandis que des éléments rebelles armés, qui se sont infiltrés dans la foule, sont neutralisés avec l’appui du Groupe Commando Parachutiste. Du côté des troupes françaises, plusieurs blessés sont à déplorer et l’élément sanitaire met en place une MEDEVAC.// VK (textes et photos © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Rappel : Je vous embarque pour 6 épisodes en immersion sur la mission “Lambert”, l’exercice régimentaire du 2e RPIMa. Scénario : projection extérieure du régiment dans une phase de stabilisation. Objectif : s’entraîner au plus près des conditions d’engagement d’aujourd’hui.

“Aujourd’hui, la mission de contrôle de zone est une mission essentielle pour un régiment, parce que c’est le quotidien des opérations à l’étranger. La plupart des conflits qu’on rencontre sont sur ce modèle-là”, souligne le LCL Fabrice Murat, commandant le 2e RPIMa.

Afin d’entraîner les troupes sur la projection extérieure du régiment dans une phase de stabilisation, le chef de corps et son état-major ont donc concocté un scénario très réaliste pour l’exercice régimentaire de fin d’année : dans un pays étranger, politiquement instable et avec lequel la France a des accords de défense, le climat sécuritaire se dégrade. Des éléments contestataires sèment trouble et violence, le gouvernement local est dépassé. Les forces françaises sont dépêchées sur place pour procéder à un RESEVAC et reprendre le contrôle des zones rebelles en coordination avec les forces de sécurité locales.

Déjà rodés aux exercices de coercition (2 par an, dirigés par l’EMIA des Forces Armées dans la Zone Sud de l’Océan Indien), cette fois les militaires du 2e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine vont devoir plancher sur le contrôle de zone en milieu urbain et motorisé… une mission qui participe du maintien de la paix à travers un mode d’action et de combat quelque peu différent des exercices habituels (mais qui colle à la réalité des OPEX), pour un type de situation qui pourrait se présenter dans les pays voisins de la ZSOI.

Cet exercice a pu être réalisé grâce à l’entière coopération de la municipalité du Tampon, qui a sensibilisé la population quelques semaines en amont par le biais des élus de secteur. Laquelle population, entre curiosité et intérêt, voire impressionnée par l’aspect réaliste de l’évènement, a réservé un accueil très favorable aux militaires.

Le coup d’envoi de la mission “Lambert” est donc donné un lundi matin sur le secteur de la Plaine-des-Cafres. Environ 250 militaires sont mobilisés et vont manœuvrer en terrain libre en localité pendant 4 jours.

Partagez
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    31
    Shares
1 Commentaire

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?