Défense 2017 : les principales mesures

Défense 2017 : réorganisation des soutiens pour les forces de souveraineté © Valérie Koch-Tous droits réservés
Dans un communiqué paru la semaine dernière, le Ministère de la Défense a annoncé les principales mesures de restructurations des armées qui s’annoncent pour 2017. Pour les forces de souveraineté, la réorganisation portera sur les soutiens.

Pour la deuxième année consécutive, la Décision Ministérielle (DM), publiée ce jour, annonce l’accroissement des effectifs globaux du ministère avec une création nette de 400 emplois civils et militaires.

Après une augmentation de 2 300 postes en 2016, cette décision vise à soutenir les armées, directions et services, plus que jamais mobilisés tant sur le territoire national que sur les théâtres extérieurs pour assurer la sécurité des Français dans un contexte de menaces exceptionnelles.

Cette décision s’inscrit dans la continuité du choix du Président de la République de supprimer toute déflation d’effectifs au sein du ministère de la Défense jusqu’en 2019. Elle prend particulièrement en compte les besoins des forces opérationnelles et de leurs soutiens conformément aux arbitrages rendus lors de du conseil de Défense du 6 avril 2016.

Un effort sans précédent est ainsi consenti sur les effectifs des armées pour s’adapter aux nouvelles priorités que sont les unités opérationnelles, la cybersécurité, le renseignement et la fonction protection.

En parallèle, le ministère de la Défense poursuit ses plans de transformation et d’adaptation pour assurer le déploiement d’effectifs supplémentaires vers les priorités fixées dans la loi de programmation militaire et son actualisation.

L’ensemble des mesures prévues en 2017 contribue à l’optimisation de l’organisation du ministère et à la montée en puissance des domaines prioritaires, avec notamment :

 

Armée de Terre

– le renforcement de la 13e demi-brigade de légion étrangère (13e DBLE) ;
– le renforcement du 5e régiment de dragons ;
– la poursuite de la montée en puissance du 5e régiment de cuirassiers aux Émirats arabes unis.

Marine nationale

– le renforcement général pour la marine nationale des unités de protection, de défense maritime du territoire et des centres opérationnels ;
– la création d’un peloton de surveillance maritime et portuaire de la gendarmerie maritime à Dunkerque-Calais.

Armée de l’air

– la poursuite de la logique de concentration des moyens par pôles de spécialisation au sein de l’armée de l’air ;
– la préparation de la montée en puissance de nouvelles flottes d’aéronefs (Airbus A330 MRTT, C130J Hercules, drone Reaper).

 

La Direction du renseignement militaire (DRM) et la cyberdéfense poursuivent leur montée en puissance. Le centre d’analyse en lutte informatique défensive et le commandement opérationnel de la cyberdéfense sont ainsi renforcés au sein des armées.

La Direction générale de l’armement (DGA) bénéficiera quant à elle de l’allègement des déflations au profit des domaines prioritaires.

Le Service des essences des armées (SEA) voit ses mesures actualisées, entrainant un report ou une annulation de certaines d’entre elles.

Enfin, un quatrième centre du Service militaire volontaire (SMV) ouvrira à Châlons-en-Champagne en janvier 2017.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, souhaite que la qualité du dialogue social reste une priorité. Un plan d’accompagnement du personnel est donc adossé à ces mesures de réorganisation afin d’accompagner de manière individualisée les civils et militaires concernés.

 

Et pour ce qui concerne plus précisément les forces de souveraineté et les forces de présence, le communiqué annonce :

  • Forces de souveraineté
  • En 2017, les forces de souveraineté poursuivront leur réorganisation par un effort de déflation dans les soutiens. Les groupements de soutien des bases de défense du SCA et les détachements de la DIRISI porteront l’essentiel de cet effort.

    Cette manœuvre permettra de redéployer quelques effectifs au profit de la résilience des forces et des structures de commandement, mais aussi au bénéfice des soutiens spécialisés (munitions et maintien en condition opérationnelle).

    • Forces de présence

    En 2017, les forces de présence rallieront le dispositif visé avec trois bases opérationnelles avancées (Djibouti, Côte d’Ivoire et Émirats Arabes Unis) et deux pôles opérationnels de coopération (Gabon et Sénégal), tout en consolidant leur organisation fonctionnelle.

    Bénéficiant de l’optimisation des soutiens au sein des forces de souveraineté mais aussi sur le périmètre des forces de présence (SCA et DIRISI), le redéploiement de postes permettra des adaptations au profit des capacités de commandement et d’anticipation, de l’aéromobilité et du soutien spécifique (maintien en condition opérationnelle). Cet effort ciblé sera fait en Côte d’Ivoire et dans une moindre mesure à Djibouti.

    Aux Émirats Arabes Unis, le 5e régiment de cuirassiers, créé en juin 2016, poursuivra sa montée en puissance pour s’approprier un environnement nouveau et développer les synergies avec les forces du pays hôte.

    Partagez
    • 7
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
      7
      Shares
    0 Commentaires

    Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    CONTACT

    Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

    En cours d’envoi

    ©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

    Vous connecter avec vos identifiants

    ou    

    Vous avez oublié vos informations ?

    Create Account