SAG Mayotte, des missions variées

Du soutien à la lutte contre l’immigration clandestine jusqu’aux secours en mer, en passant par les missions terrestres plus traditionnelles, FAGERS vous propose un petit focus sur la Section Aérienne de Gendarmerie (SAG) de Pamandzi.

On a beaucoup vu l’hélicoptère de la SAG MYT en appui sur du maintien de l’ordre ces derniers temps, rasant les nuages de fumée des grenades lacrymogènes, en vol de renseignement au-dessus des barrages et des manifestations qui ont agité les quartiers de Mayotte en avril/mai.

Mais à sa création en août 2009, la vocation essentielle de la Section Aérienne de Gendarmerie de Mayotte était d’être un vecteur supplémentaire dans la lutte contre l’immigration clandestine et les arrivées par la mer en kwassas.

SAG Mayotte, des missions variées © SAG Mayotte - Tous droits réservésCette mission représente aujourd’hui 60% de leur activité, qui s’est étendue aux secours et aux appuis des forces sur le terrain. En effet, la SAG dispose du seul hélicoptère de l’île, un Écureuil B2 AS350, avec le personnel de gendarmerie nécessaire pour le mettre en œuvre c’est-à-dire trois pilotes, quatre mécaniciens et un secrétaire.

« En plus de la lutte contre l’immigration, 10 à 12% de notre activité sont occupés par les secours terrestres avec le SAMU, 13% par les secours maritimes avec le CMS, et 10% sont consacrés à l’entraînement et au maintien des compétences des équipages », souligne l’ADJ Paul, commandant le DAG (Détachement Aérien de Gendarmerie, créé en décembre 2014). « Le reste est utilisé au profit des brigades territoriales et des FAZSOI, avec lesquels nous avons des accords ».

SAG Mayotte, des missions variées © SAG Mayotte - Tous droits réservésBasée dans un hangar partagé avec le DLEM à l’aéroport de Pamandzi (Petite-Terre), la SAG abrite donc l’Écureuil bleu Charlie Fox, entretenu avec soin. En effet, il réalise quotidiennement des survols de l’océan Indien par ses différentes missions maritimes ou ne serait-ce que pour rejoindre la Grande-Terre, et souvent à basse altitude.

SAG Mayotte, des missions variées © SAG Mayotte - Tous droits réservésIl est ainsi largement soumis à l’agression des embruns salés. Le rinçage machine très régulier est donc de rigueur, afin de pouvoir effectuer sans faillir les 410 heures annuelles qui lui sont allouées. Et poursuivre ses missions de secours et sa surveillance aérienne quotidienne des frontières maritimes mahoraises. // VK (photos © SAG Mayotte – Tous droits réservés)

Partagez
  • 23
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    23
    Shares
1 Commentaire
  1. […] le soutien de l’Écureuil AS350-B2 de la Section Aérienne (SAG), un binôme gendarme/chien stup de l’équipe cynophile du Commandement de la Gendarmerie […]

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account