Explosion d’une mine au Mali : 3 morts dont un soldat d’origine réunionnaise

Explosion d'une mine au Mali : 3 morts dont un soldat d'origine réunionnaise © SIRPA Terre
Mardi 12 avril, vers 09h20, un véhicule de l’avant blindé de la force Barkhane a sauté sur un engin explosif alors qu’il faisait route vers Tessalit (Mali). Un militaire est mort sur le coup, deux autres sont décédés aujourd’hui des suites de leurs blessures, un troisième est toujours hospitalisé.

Alors qu’on apprenait hier le décès du militaire français d’origine réunionnaise Mickaël Poo-Sing, soldat de 1re classe du 511e régiment du train d’Auxonne, victime d’un engin explosif qui a fait sauter un véhicule de l’avant blindé de la force Barkhane alors qu’il faisait route vers Tessalit (Mali), deux autres militaires blessés dans cette explosion sont décédés aujourd’hui. Le troisième blessé reste hospitalisé.
« Grièvement blessés lors de l’explosion qui a frappé hier matin un véhicule de l’avant blindé à proximité de Tessalit au nord du Mali, le maréchal-des-logis Damien Noblet et le brigadier Michael Chauwin, originaires du 511e régiment du train d’Auxonne (Côte d’Or) avaient été évacués vers l’antenne chirurgicale militaire française de Gao. Malgré les soins prodigués par les spécialistes du service de santé des armées, les deux soldats sont morts à Gao, dans la soirée, des suites de leurs blessures. Le maréchal-des-logis Damien Noblet et le brigadier Michael Chauwin se trouvaient dans le même véhicule blindé que le 1re classe Mickaël Poo-Sing, tué hier matin sous le coup de l’explosion ». (communiqué du Ministère de la Défense)
« Avec leurs compagnons d’armes, je souhaite rendre hommage à nos trois soldats dont la valeur, la motivation et le dévouement étaient reconnus de tous. Ils accomplissaient une mission essentielle dans la lutte globale que notre pays mène contre le terrorisme au Sahel avec l’opération Barkhane. J’adresse mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ces trois soldats, morts pour la France », a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.
Depuis le lancement de l’opération Barkhane le 1er août 2014, sept soldats français sont morts au combat dans l’accomplissement de leur mission.

Biographies
  • Né le 4 décembre 1996 au Mans, le soldat de 1re classe Mickaël Poo-Sing aura servi la France durant plus d’un an. Âgé de 19 ans, il était célibataire et sans enfant.
    Le 3 février 2015, à 18 ans, après avoir obtenu un baccalauréat scientifique, il s’engage en tant qu’engagé volontaire de l’armée de Terre (EVAT) au titre du 511e régiment du train pour une durée de cinq ans. De février à mai 2015, il suit la formation initiale d’agent de circulation routière où il s’illustre par ses excellents résultats qui le classent major de sa promotion. Il fait alors preuve d’un sens du devoir déjà très prononcé. Il rejoint l’escadron de circulation routière du 511e régiment du train le 26 mai 2015. Engagé au sein du groupement de circulation routière en appui du défilé du 14 juillet à Paris, il affirme sa grande intelligence de situation et son comportement exemplaire. Il est élevé à la distinction de soldat de 1re classe le 6 août 2015. Militaire de grande valeur, manifestant en permanence un grand professionnalisme et une solide volonté de servir, il est projeté avec son régiment en janvier 2016 au Mali au sein du bataillon logistique (BATLOG Bourgogne) de l’opération Barkhane en qualité d’agent de circulation en peloton d’escorte de convoi.
  • Le maréchal-des-logis Damien Noblet aura servi la France durant près de 12 ans. Engagé comme volontaire de l’armée de terre au titre du 515e régiment du train, il est affecté à l’escadron de circulation routière en tant qu’agent de circulation routière et fait preuve dès ses débuts d’un investissement total dans toutes les missions qui lui sont confiées. Il est projeté successivement au Kosovo de mai à juin 2005, puis de nouveau de septembre 2005 à janvier 2006, en Côte-d’Ivoire en 2007, au Liban en 2008, au Sénégal et aux Emirats Arabes Unis en 2010. Déployé une première fois au Mali de juin à novembre 2013, dans le cadre de l’opération Serval, il s’illustre par son exemplarité et sa rigueur lors de nombreuses missions au Nord-Mali. Affecté au 511e régiment du train le 1er août 2014, il occupe alors les fonctions de chef de patrouille de circulation routière. Il est engagé sur l’opération Sentinelle de janvier à février 2015 puis au sein du groupement de circulation routière en appui du défilé du 14 juillet 2015 à Paris.
  • Le brigadier Michael Chauwin rejoint l’armée de terre en février 2014 en tant qu’engagé volontaire de l’armée de terre au titre du 511e régiment du train d’Auxonne. Il intègre l’escadron de circulation routière du 511e régiment du train le 2 juin 2014 et est élevé à la distinction de conducteur de 1reclasse le 1er septembre 2014. Engagé dans l’opération Sentinelle en janvier et février 2015, puis au sein du groupement de circulation routière en appui du défilé du 14 juillet 2015 à Paris, il fait preuve à chaque fois d’un grand dynamisme et d’un comportement exemplaire.
Ces trois soldats étaient engagés dans l’opération Barkhane depuis janvier 2016.

 

 

Partagez
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Shares
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account