État d’urgence : « Il y a un risque très net, nous sommes concernés »

Le préfet de la Réunion, Dominique Sorain, est revenu cet après-midi à l’occasion d’une conférence de presse sur la mise en œuvre de l’état d’urgence étendu aux Outre-Mer, notamment à la Réunion et Mayotte, et a évoqué le risque « en matière d’actions de radicaux violents ».
Cet article est réservé aux membres abonnés.
Se connecter S’abonner
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Infos militaires dans la zone sud de l'océan Indien ©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // À propos // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, La Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?