Le « Poilu de Bourbon » pour le devoir de mémoire

Le monument aux Morts de Saint-Denis a accueilli la cérémonie de commémoration de l’Armistice ce matin, puis l’hommage aux anciens s’est poursuivi par l’inauguration du « Poilu de Bourbon » au quartier Lambert.


La cérémonie de l’Armistice, commémorant la fin de la Grande Guerre et honorant la mémoire des anciens (plus d’un millier de soldats réunionnais tombés au champ d’honneur ou portés disparus), s’est déroulée sur plusieurs communes de la Réunion en ce 11 novembre 2015 (Saint-André, Saint-Paul, Saint-Benoît, Saint-Pierre). À Saint-Denis, le colonel Jean-Vincent Berte, commandant le RSMA-R, a accueilli le préfet Dominique Sorain, le GBR Franck Reignier, commandant supérieur des FAZSOI, le colonel Luc Auffret, commandant la Gendarmerie de la Réunion et les autorités civiles pour la prise d’armes au monument aux Morts, suivie des remises de décorations et dépôts de gerbes.

Cérémonie de l'Armistice aux monument aux Morts de Saint-Denis © Valérie Koch

Cérémonie de l’Armistice aux monument aux Morts de Saint-Denis © Valérie Koch

Puis la cérémonie s’est prolongée au quartier Lambert avec l’inauguration du « Poilu de Bourbon », une œuvre réalisée par le sculpteur Marco Ah-Kiem, commandant de la réserve citoyenne et auquel on doit également le « Poilu de Mafate » (en l’honneur du caporal Jacob Gaze) inauguré l’année dernière à Saint-Paul. Aujourd’hui, c’est la mémoire de Jules Valentinois, Réunionnais tué à 25 ans d’une balle en plein front le 2 septembre 1918 durant la « deuxième » bataille de la Marne en Picardie, qui est désormais gravée dans la pierre; une pierre « péi » bien-sûr, un galet de basalte.

« Avec cette pierre particulièrement dure et difficile à travailler », a souligné le GBR Franck Reignier, Marco Ah-Kiem « n’a pas opté pour la facilité et je suis honoré que, cet artiste qui choisit la douleur et la force pour exprimer avec poésie la guerre et la souffrance, ait souhaité exposer son œuvre ici à Lambert, magnifiant ainsi le devoir de mémoire et rappelant à chacun le sacrifice de nos anciens ».

© Valérie KochRetrouvez ici l’histoire du sous-lieutenant Jules Valentinois, à travers un travail réalisé par des élèves réunionnais de 1ère et de 3ème, sous la direction du professeur et historien Gilles Gauvin et le parrainage de l’Académie de l’ile de la Réunion, présidée par Alain-Marcel Vauthier. // Valérie Koch (photo © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Partagez
  • 43
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    43
    Shares
2 Commentaires
  1. […] parrain et immortaliser cet évènement. Marco Ah-Kiem, artiste local reconnu pour ses nombreuses sculptures en lien avec le devoir de mémoire et commandant de la réserve citoyenne Air, a offert pour l’occasion une sculpture, dévoilée à […]

  2. […] aux poilus de la Réunion qui ont combattu pour la France durant la Grande Guerre. Et retrouvez la commémoration à Saint-Denis ici. // VK (crédit photos © CC1 Cyril/2eRPIMa – Tous droits […]

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Une question ? L'inscription à la newsletter ? Envoyez-nous un message. // Idea ? Newsletter wanted ? You can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 FAGERS // Tous droits réservés - Reproduction interdite // Réalisation Agencevekha - Saint-Pierre, Ile de la Réunion

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account